Le blog de www.corroy.org

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 2 août 2015

Recyclage d'un vieux TomTom en lecteur multimédia



Il y a 7 ans j'avais fait l'acquisition d'un TomTom Go710 pour la voiture.




Les années passant, la nouvelle voiture étant équipée d'un GPS de série, le téléphone portable prenant aussi la relève si besoin, ce TomTom avait terminé dans un carton au fond d'un placard.

Ce weekend en faisant du rangement, je retombe sur ce bon vieux GPS avec ses cartes de navigation "hors d'age" ! (et oui en 7 ans les routes changent, les ronds-points fleurissent).

Le jeter ? c'est dommage, après une charge je vois qu'il fonctionne et que la batterie tient encore la route. Il faut lui trouver une seconde vie !

Une rapide coup d’œil sur google m'amène à ce logiciel : "TomPlayer"

Et oui l'idée n'est pas bête, pourquoi ne pas le transformer en lecteur multimédia !

Je sauvegarde sa carte SD (on ne sait jamais si je voulais un jour le remettre en vrai GPS ! ) la formate et je télécharge le logiciel en question sur : http://sourceforge.net/projects/tomplayer/

L'installation est très simple (en version standalone c'est à dire pas de gps juste l'interface multimédia) car il suffit de décompresser l'ensemble du zip téléchargé sur la carte SD.

Ensuite il faut remplir les deux dossiers "Audio" et "Video" avec les données que l'on veut écouter/visionner.

La carte qui j'avais dedans fait 2Go c'est pas énorme, on en trouve des biens plus grandes pour pas cher mais je teste avec celle ci.

L'écran du TomTom fait 480px*272px : pas la peine de laisser à l'état brut du mkv 4K pour visualiser sur un de 4 pouces !!!

La première chose à faire et donc de diminuer la taille des vidéos en trouvant le bon bitrate pour avoir une qualité d'image correcte et des vidéos pas trop lourdes.

Après plusieurs essais, je me suis basé sur un bitrate de 350 ce qui me permets de diviser la taille des vidéos par environ 2.5.

Une petite ligne de commande sous linux en utilisant mencoder et le tour est joué :
mencoder -af volnorm -srate 22050 -oac mp3lame -lameopts mode=3:cbr:br=96 -subfont-autoscale 3 -subcp latin1 -noodml -vf scale=480:272,crop=480:272 -sws 9 -ovc lavc -lavcopts vcodec=mpeg4:vhq:vmax_b_frames=0:vbitrate=350 -ffourcc XVID -o output.avi input.mp4
Il suffit ensuite de remettre la carte SD dans le TomTom et voila le résultat :




Un petit lecteur transportable, avec un son pas trop mauvais, et une batterie tenant au moins 3 films !

C'est pas le tout, j'ai encore trouvé d'autres vieilleries dans ce placard, faut que j'étudie ce que je vais bien pouvoir en faire ! ;)

mardi 5 mai 2015

Youtube et la stabilisation vidéo




Pour son anniversaire Lucie a eu (en autres) une caméra sport Geonaute G-Eye 2 Discover



Petite bête capable de filmer en HD 1080p

Dans la série des idées loufoques, j'ai installé pour quelques essais vidéos cette caméra sur notre vieille voiture télécommandée :


Sur la photo je vous ai fait grâce de la ficelle qui retenait l'embase de la caméra !


Et hop on part dehors pour faire quelques films.

Au retour en visionnant les vidéos je me suis rendu compte que je n'avais pas assez bien fixée la caméra et qu'elle bougeait trop en avant-arrière rendant le visionnage peu élégant !

Du coup j'ai trouvé un truc pas mal sur Youtube qui propose même automatiquement de "stabiliser" la vidéo à coup d’algorithmes assez doués !


Il suffit (tout en étant enregistré sous youtube bien sur) de choisir la vidéo que l'on a importé et de cliquer sur la petite baguette magique "retouches"


Je vous laisse regarder le résultat avant / après !

Vidéo à l'état brut :


Vidéo "stabilisée" par youtube :



La vidéo est un peu tronquée mais je trouve le résultat quand même bluffant !

.

dimanche 21 octobre 2012

Mes premiers tests du Raspberry PI



Après plusieurs mois d'attente, je viens enfin de recevoir mon Raspberry PI !

C'est vrai qu'il a la taille d'une carte de crédit ! (seule la carte SD dépasse)


La première chose à faire, c'était l'achat d'une carte SD d'une capacité correcte.
J'ai pris l'option pour une 8Go trouvée dans un magasin de grande marque pour 7 €

Préparation de la carte SD :

Depuis le site Raspberry j'ai récupéré le "zip" de la dernière version de Raspbian “wheezy” puis je l'ai "dézippé".

Il faut ensuite récupérer Win32DiskImager qui permettra d'installer l'image de la "wheezy" sur la carte SD.
Il ne faut pas s'étonner qu'après la copie de l'image, la carte SD ne contienne plus qu'une vingtaine de Mo de libre ! Cela est dû à la manière dont l'image est copiée. On va retrouver notre capacité normale de carte après le premier démarrage.

Premier démarrage

J'ai connecté le cable Ethernet, un clavier avec pad intégré sur un des ports USB puis la connection RCA pour la vidéo pour aller sur une entrée péritel de ma TV, n'ayant pas de cable HDMI sous la main. On termine par l'alimentation.



Une fois l'alimentation branchée on voit la séquence de démarrage sur l'écran :



Lors du premier démarrage soit vous arrivez directement au "prompt" et il vous faudra vous identifier avec login : pi // mot de passe : raspberry puis ensuite lancer raspi-config pour la première configuration
ou alors vous arrivez directement sur le menu de rapsi-config.



  • expand_rootfs : vous permet de récupérer la capacité de votre carte sd
  • overscan : Gère les "bandes noires" de l'affichage sur écran
  • configure_keyboard : Permet de configurer le clavier (Keyboard model : Generic 105-key (intl) PC / Keyboard layout : French)
  • change_pass : Permet de changer le mot de passe de l'utilisateur "pi" (recommandé)
  • change_locale : Langue du système => décochez en_GB.UTF-8 UTF-8 et cochez fr_FR ISO-8859-1 et fr_FR.UTF-8 UTF-8
  • change_timezone : Zone horaire => Geographic area : Europe / Time zone : Paris
  • memory_split : Gestion de la mémoire (entre le processeur et la vidéo) je n'ai pas encore testé cette partie.
  • overclock : j'expliquerais plus bas.
  • ssh : Indispensable pour prendre la main en ssh sur le raspberry
  • boot_behaviour : Je ne l'ai pas activé, je préfère avec le prompt classique au démarrage et lancer l'interface graphique si besoin
  • update : A faire la première fois, ensuite on utilisera le classique apt-get update & apt-get upgrade
On valide par Finish et le Raspberry reboot tout seul, sinon faire un sudo reboot pour que les modifications soient prise en compte .


Après le reboot nous revoila au login. On rentre pi puis soit raspberry ou le nouveau mot de passe mis à l'étape précédente.

L'accès à l'interface graphique se fait par un startx



Il est dès lors possible de "surfer" avec !



Prise de main à distance

Le fait d'avoir lancé le serveur SSH dans la config permet de prendre la main à distance dessus. Surtout que l'on peut du coup le faire démarrer sans clavier/souris/écran et le laisser tourner dans un coin juste avec le cable réseau et l'alimentation.

Avant d'éteindre la TV ;) il faut quand même connaitre l'adresse IP que votre box a attribué à votre Raspberry via la commande ifconfig


Dans mon cas l'adresse IP est 192.168.0.6

Sous linux, il suffit de taper dans un terminal : ssh pi@192.168.0.6 et sous windows d'utiliser Putty

Si vous n'êtes pas un féru de la commande en ligne il y a toujours possibilité de déporter l'écran du Raspberry sur votre ordi :

Installation de tightvncserver :

Depuis putty par exemple après s'être identifié on lance : sudo apt-get install tightvncserver
Après l'installation on exécute : tightvncserver
Il faut rentrer le mot de passe pour accéder au bureau. On le rempli 2 fois et on valide
Would you like to enter a view-only password (y/n)? => réponse n

Il vous faut maintenant installer le client sur votre ordinateur : http://www.realvnc.com/download/viewer/ et vous connecter avec l'adresse ip de votre Raspberry et le mot de passe mis pour l'accès au bureau.

Nota : à chaque reboot de votre Raspberry, ne pas oublier de relancer via ssh la commande vncserver pour accéder via VNC


Modifications apportées à la configuration :

J'ai dans un premier temps augmenté le swap :
  • Par défault, Raspbian dispose d'un Swap de 100Mo, je suis passé à 512 Mo
  • sudo nano /etc/dphys-swapfile
  • CONF_SWAPSIZE=512
  • puis on régénère le swap avec sudo dpkg-reconfigure dphys-swapfile


J'ai ensuite overclocké car c'est désormais pris en compte dans la garantie.

Dans le tout premier écran de lancement il était question de l'overclocking, malheureusement la modif ne semble pas fonctionner sur mon Raspberry, j'ai donc effectué les modifications "à la main"

Il y a différents niveaux pour l'overclock du Raspberry :



J'ai opté pour la version "medium" pour tester si cela ne plante pas trop la machine. J'augmenterai par la suite...

j'ai donc fait la manip suivante :

sudo nano /boot/config.txt

puis j'ai ajouté en fin de fichier :
#uncomment to overclock the arm. 700 MHz is the default.
arm_freq=900
core_freq=333
sdram_freq=450
over_voltage=2



Cette méthode permet d'avoir le processeur qui tourne "au repos" à 700 MHz et monte à 900 quand il est fortement sollicité.

Il faut bien sur enregistrer le fichier config.txt et rebooter pour que la modification soit prise en compte.

On peut vérifier la vitesse avec la commande cat /sys/devices/system/cpu/cpu0/cpufreq/scaling_cur_freq

Pendant que l'on parle du fichier config.txt j'ai également ajouté la ligne suivante :
sdtv_mode=2
Pour forcer la sortie vidéo en PAL (NTSC par défaut)

Il y a aussi la possibilité d'ajuster la taille de l'écran en fonction de sa tv, exemple :
# uncomment to force a console size. By default it will be display's size minus
# overscan.
framebuffer_width=1024
framebuffer_height=768


A suivre... Probablement des essais domotiques avec le port Entrées/Sorties supplémentaires GPIO

vendredi 8 juin 2012

Bêta Testeur d'un serveur dédié sur le nouveau site OVH Beauharnois (Québec)



Voila, j'ai pendant un mois gratuitement en tant que bêta testeur un serveur dédié sur le nouveau site au Quebec d'OVH.

Il s'agit de cette bête la : SuperPlan Mini 2012


Client fidèle d'OVH j'ai régulièrement la chance de pouvoir tester les nouveaux "jouets" chez eux ;)

Ayant récupéré l'accès à ce serveur, je me suis mis dessus X2Go qui permet d'avoir accès directement au bureau Ubuntu de mon serveur.

En ouvrant les applications on se rend compte de la rapidité de la bête, et encore ce n'est que le modèle "de base" !

Le plus flagrant aussi c'est la bande passante disponible pour surfer !

Une capture d'écran d'un test de débit ADSL depuis la connexion Wanadoo du boulot :



Voici maintenant le même test de débit mais réalisé depuis "mon" serveur dédié :



Ça cause pas pareil ;)


J'ai installé OpenVpn, apache etc.. pour faire joujou avec bien sur !


Et pour finir une petite vidéo sur ce nouveau data center à la sauce OVH :



dimanche 12 février 2012

Ces périphériques informatiques qui racontent votre vie !


Mr X vient de s'acheter la nouvelle imprimante qui fait fax, scanner etc...
En lisant le mode d'emploi de l'imprimante, Mr X constate que la mise en oeuvre est très facile. Il suffit de la brancher derrière sa Box pour qu'elle se paramètre toute seule et devienne aussitôt visible des autres ordinateurs de la maison.

Mr X, n'étant pas un pro de l'informatique, ne va pas s'embêter à changer le mot de passe par défaut pour l'administration de son imprimante, vu qu'elle fonctionne bien et que de toute façon c'est chez lui.

Ce que Mr X ne sait pas forcément c'est que sa Box en délivrant une adresse IP sur le réseau interne de sa maison, a aussi dit à l'imprimante quel chemin prendre pour "sortir" sur l'internet.

Et voila comment n'importe qui peut accéder à l'imprimante de Mr X, scanner le document qui est resté posé sur la vitre, faire des pages de test d'impression etc...

Certes, il faut connaitre l'adresse IP de la connexion internet de Mr X.
Mais il est tellement trivial de scanner des plages d'adresses IP de particuliers !

Voici par exemple une imprimante avec toute sa configuration à portée de main. Un petit script pour tester les adresses IP d'un fournisseur d'accès et le tour est joué !





Mr Y, a une boutique et souhaite mettre un système de surveillance vidéo en place. Il opte pour une caméra IP, directement branchée sur sa box. Comme cela il pourra vérifier de chez lui ce qui se passe dans sa boutique.

Mr Y a bien fait attention à changer le mot de passe d'accès à sa caméra. Il veut bien sur être le seul à pouvoir la visualiser. Si on arrive sur l'adresse IP de Mr Y on a cela :



Ce que Mr Y ne sais pas forcément, c'est qu'il existe une vulnérabilité dans le logiciel interne de sa caméra. Et qu'il est alors très facile de visualiser les images sans être obligé de s'authentifier !

Dans cet exemple du vulnérabilité, en ajoutant simplement /anony/mjpg.cgi à la suite de l'adresse IP dans son navigateur on obtient tout de suite l'image de chez Mr Y !





Mr Z ne comprends pas !
Régulièrement il perd sa connexion internet chez lui !
Il est obligé de reconfigurer son modem adsl ou sa box.

Mr Z n'a jamais mis de mot de passe dans son modem, il a laissé comme tout le monde celui d'origine.

N'importe qui peut alors modifier complètement sa configuration, faire un arrêt marche de son modem, récupérer sa clé wifi etc...

Exemples :








On trouve de tout en se connectant aux adresses IP des particuliers !!!!

De la gestion de l'enregistreur numérique :



A la centrale d'alarme ( Espérons que le mot de passe ne sois pas celui d'origine ! )




Alors si jamais vous mettez en place chez vous un superbe périphérique qui se connecte tout seul au réseau :
  • Vérifiez si tout le monde peut le voir depuis l'extérieur (bloquer l'accès si il n'est pas indispensable)
  • Retournez sur le site du fabriquant régulièrement pour se tenir informé des mises à jour
  • Et surtout, changez les mots de passe par défaut !


lundi 16 janvier 2012

Comment je suis passé chez FreeMobile !


Petit billet juste pour montrer que cela a été relativement rapide !

Le 10 janvier 2012, Xavier Niel, patron de Free dévoile les nouveaux tarifs de téléphonie mobile Free Mobile
( Vidéo )

Je jour même et les suivants, le site http://mobile.free.fr est pris d'assaut !

Il faut dire qu'avec une offre à 15.99 € tout illimité pour les freenautes c'est très tentant !

Le 11/01 la commande est passée !



Le 12/01 Bouygues réagit !



Samedi 14, j'apprends que ma "SIM" est en route :



Et aujourd'hui 16/01, ma carte SIM arrive par courrier. Il m'a suffit de l'activer, de l'insérer dans le téléphone et c'est parti !



Petit paramétrage au niveau de l'iphone pour avoir l'internet => Réglages, Général, Réseau, Réseau de données cellulaires :



Et j'ai pu commencer à "jouer" avec le réseau.

La portabilité au eu lieu dans le courant de l'après midi, maintenant je reçois également les appels et sms dessus, il n'y a que les MMS qui ne passent pas... à suivre....

Pas eu la possibilité de tester sur "Orange" Car FreeMobile passe très bien sur Annecy. A suivre aussi dans mes déplacements futurs dans la Haute Savoie.

Et côté débit en 3G : Rien à dire !




Prochainement : l'itinérance sur le réseau Orange / mes MMS vont'ils marcher ?

Test du 19/01/2012 : MMS vers SFR OK, Vers Bouygues pas OK....

lundi 18 octobre 2010

La météo sur votre ordinateur


Pour la météo, il existe une multitudes de sites, des gadgets pour Vista et Seven, enfin le choix est immense.

J'aime bien savoir le temps et surtout la température qu'il fait le matin avant de mettre le nez dehors et c'est pour cela que j'en avais testé plusieurs.

Pour l'instant mon choix s'est arrêté sur YoWindow 2.0

Ce petit logiciel permet d'afficher en temps réel la température de la ville choise dans la barre de taches


et un peu plus de détails au survol de la souris :


Mais surtout il dispose d'un superbe économiseur d'écran !

A partir d'une photo de paysage, vous avez la possibilité de la transformer en fond d'écran intéractif avec l'état météo en temps réel dessus !

Je m'explique :

Je pars d'une photo du vieux moulin de Vernon (photo prise pour le géocaching) :


Avec un logiciel de retouche photo ( The Gimp par exemple ) je supprime la partie ciel pour la rendre transparente.

Je l'intègre dans le logiciel et voici le résultat en fonction des heures de la journée !!!









Les conditions climatiques influent également sur l'image !


La version gratuite permet d'avoir une prévision météo sur 3 jours, contre 6 pour la version payante.

vendredi 30 avril 2010

Regarder les chaines Freebox depuis son Iphone


Pour les abonnés Free et possesseurs d'Iphone ou d'Ipod il est maintenant possible de regarder une vingtaine de chaines de TV directement depuis le navigateur safari !

Une fois connecté en wifi sur votre freebox (d'après un premier essai cela fonctionne sur sa box mais pas via freewifi) il suffit de lancer votre navigateur et de taper l'adresse suivante :

http://tv.freebox.fr/

et hop vous avez accès aux chaines suivantes :



Pratique pour regarder la TV n'importe où dans la maison ;)

dimanche 14 mars 2010

Un méta moteur de recherche qui ne garde rien

IL parait que cela existe !

Vu sur leur site : Ixquick Protège Votre Vie Privée ! Le seul moteur de recherche qui n’enregistre pas votre adresse IP.

En plus, après avoir effectué une recherche sur leur site, il est possible de visiter les sites trouvés en passant par le proxy de Ixquick : Le moteur de recherche Ixquick lance la navigation Web anonyme


A tester ici : https://www.ixquick.com/ ( disponible en https en plus )


Ou directement depuis le blog :

Ixquick Privacy

dimanche 28 février 2010

Facture Neufbox impayée


En ville, avec l'Iphone, j'ai l'habitude de me connecter sur les hotspots NEUFWIFI afin de pouvoir surfer un peu.

Il suffit d'entrer ses identifiants neuf sur la première page et ensuite on a accès au net.

Hier, en centre ville d'Evreux, je fais une petite recherche de points wifi, je tombe sur une neufbox, et au moment de vouloir m'enregistrer j'ai eu le droit à ce message :



Une neufbox impayée !!!

Mais comment faire pour surfer gratuitement si les gens ne payent plus leur abonnement :)