Après plusieurs mois d'attente, je viens enfin de recevoir mon Raspberry PI !

C'est vrai qu'il a la taille d'une carte de crédit ! (seule la carte SD dépasse)


La première chose à faire, c'était l'achat d'une carte SD d'une capacité correcte.
J'ai pris l'option pour une 8Go trouvée dans un magasin de grande marque pour 7 €

Préparation de la carte SD :

Depuis le site Raspberry j'ai récupéré le "zip" de la dernière version de Raspbian “wheezy” puis je l'ai "dézippé".

Il faut ensuite récupérer Win32DiskImager qui permettra d'installer l'image de la "wheezy" sur la carte SD.
Il ne faut pas s'étonner qu'après la copie de l'image, la carte SD ne contienne plus qu'une vingtaine de Mo de libre ! Cela est dû à la manière dont l'image est copiée. On va retrouver notre capacité normale de carte après le premier démarrage.

Premier démarrage

J'ai connecté le cable Ethernet, un clavier avec pad intégré sur un des ports USB puis la connection RCA pour la vidéo pour aller sur une entrée péritel de ma TV, n'ayant pas de cable HDMI sous la main. On termine par l'alimentation.



Une fois l'alimentation branchée on voit la séquence de démarrage sur l'écran :



Lors du premier démarrage soit vous arrivez directement au "prompt" et il vous faudra vous identifier avec login : pi // mot de passe : raspberry puis ensuite lancer raspi-config pour la première configuration
ou alors vous arrivez directement sur le menu de rapsi-config.



  • expand_rootfs : vous permet de récupérer la capacité de votre carte sd
  • overscan : Gère les "bandes noires" de l'affichage sur écran
  • configure_keyboard : Permet de configurer le clavier (Keyboard model : Generic 105-key (intl) PC / Keyboard layout : French)
  • change_pass : Permet de changer le mot de passe de l'utilisateur "pi" (recommandé)
  • change_locale : Langue du système => décochez en_GB.UTF-8 UTF-8 et cochez fr_FR ISO-8859-1 et fr_FR.UTF-8 UTF-8
  • change_timezone : Zone horaire => Geographic area : Europe / Time zone : Paris
  • memory_split : Gestion de la mémoire (entre le processeur et la vidéo) je n'ai pas encore testé cette partie.
  • overclock : j'expliquerais plus bas.
  • ssh : Indispensable pour prendre la main en ssh sur le raspberry
  • boot_behaviour : Je ne l'ai pas activé, je préfère avec le prompt classique au démarrage et lancer l'interface graphique si besoin
  • update : A faire la première fois, ensuite on utilisera le classique apt-get update & apt-get upgrade
On valide par Finish et le Raspberry reboot tout seul, sinon faire un sudo reboot pour que les modifications soient prise en compte .


Après le reboot nous revoila au login. On rentre pi puis soit raspberry ou le nouveau mot de passe mis à l'étape précédente.

L'accès à l'interface graphique se fait par un startx



Il est dès lors possible de "surfer" avec !



Prise de main à distance

Le fait d'avoir lancé le serveur SSH dans la config permet de prendre la main à distance dessus. Surtout que l'on peut du coup le faire démarrer sans clavier/souris/écran et le laisser tourner dans un coin juste avec le cable réseau et l'alimentation.

Avant d'éteindre la TV ;) il faut quand même connaitre l'adresse IP que votre box a attribué à votre Raspberry via la commande ifconfig


Dans mon cas l'adresse IP est 192.168.0.6

Sous linux, il suffit de taper dans un terminal : ssh pi@192.168.0.6 et sous windows d'utiliser Putty

Si vous n'êtes pas un féru de la commande en ligne il y a toujours possibilité de déporter l'écran du Raspberry sur votre ordi :

Installation de tightvncserver :

Depuis putty par exemple après s'être identifié on lance : sudo apt-get install tightvncserver
Après l'installation on exécute : tightvncserver
Il faut rentrer le mot de passe pour accéder au bureau. On le rempli 2 fois et on valide
Would you like to enter a view-only password (y/n)? => réponse n

Il vous faut maintenant installer le client sur votre ordinateur : http://www.realvnc.com/download/viewer/ et vous connecter avec l'adresse ip de votre Raspberry et le mot de passe mis pour l'accès au bureau.

Nota : à chaque reboot de votre Raspberry, ne pas oublier de relancer via ssh la commande vncserver pour accéder via VNC


Modifications apportées à la configuration :

J'ai dans un premier temps augmenté le swap :
  • Par défault, Raspbian dispose d'un Swap de 100Mo, je suis passé à 512 Mo
  • sudo nano /etc/dphys-swapfile
  • CONF_SWAPSIZE=512
  • puis on régénère le swap avec sudo dpkg-reconfigure dphys-swapfile


J'ai ensuite overclocké car c'est désormais pris en compte dans la garantie.

Dans le tout premier écran de lancement il était question de l'overclocking, malheureusement la modif ne semble pas fonctionner sur mon Raspberry, j'ai donc effectué les modifications "à la main"

Il y a différents niveaux pour l'overclock du Raspberry :



J'ai opté pour la version "medium" pour tester si cela ne plante pas trop la machine. J'augmenterai par la suite...

j'ai donc fait la manip suivante :

sudo nano /boot/config.txt

puis j'ai ajouté en fin de fichier :
#uncomment to overclock the arm. 700 MHz is the default.
arm_freq=900
core_freq=333
sdram_freq=450
over_voltage=2



Cette méthode permet d'avoir le processeur qui tourne "au repos" à 700 MHz et monte à 900 quand il est fortement sollicité.

Il faut bien sur enregistrer le fichier config.txt et rebooter pour que la modification soit prise en compte.

On peut vérifier la vitesse avec la commande cat /sys/devices/system/cpu/cpu0/cpufreq/scaling_cur_freq

Pendant que l'on parle du fichier config.txt j'ai également ajouté la ligne suivante :
sdtv_mode=2
Pour forcer la sortie vidéo en PAL (NTSC par défaut)

Il y a aussi la possibilité d'ajuster la taille de l'écran en fonction de sa tv, exemple :
# uncomment to force a console size. By default it will be display's size minus
# overscan.
framebuffer_width=1024
framebuffer_height=768


A suivre... Probablement des essais domotiques avec le port Entrées/Sorties supplémentaires GPIO